Astrologie sidérale

L’Astrologie Sidérale astrologie sidérale

(un des trois piliers de la méthode L’Unité en Soi) est l’héritière directe de l’astrologie d’origine celle des Chaldéens.
Les Grecs croyant que la Terre était au centre du monde et que tout l’Univers tournait autour l’on adapté à cette croyance erronée. Ce qui fait que la plupart des gens ne sont pas nés sous le signe qu’ils croient….
Une image du véritable cercle astrologique « de base » : le cercle solaire représentant la « marche » de l’Âme (ou de la Conscience) et le cercle lunaire celui de la Personnalité et le tableau des signes astrologiques astronomiques.
De plus le cercle lunaire offre un cadeau inestimable : les Périodes… Elle décrivent, par cycles de dates, tout le « plan de travail » de cette existence demandée par la Conscience à la Personnalité. Le hasard n’existe pas !!!!
Cela est plein d’espoir car nous pouvons ainsi avoir facilement la preuve personnelle que tout ce que nous vivons n’est pas le fruit d’une force aveugle et toute puissante, non c’est Nous librement qui avons programmés ce parcours de Vie avec un but bien précis : l’évolution de de notre Conscience vers l’Amour Inconditionnel !
Ni victime et ni coupable, simplement responsable de ce que nous sommes et de nos expériences de vie.
Il nous suffit à chaque instant de choisir l’Amour Inconditionnel dans notre vie. Le Thème Floral en dévoile les arcanes et donne les aides florales personnalisées du Docteur Bach pour pouvoir y parvenir tout en nous montrant que nous sommes pas victimes de l’existence mais simplement des voyageurs créateurs de leur réalité…

Dans votre vie ce qui est important ce n’est pas ce que vous vivez, mais les réponses que vous donnez à ce que vous vivez !!!

Comme le disait un Sage

ues_002

Pourquoi le choix de l’Astrologie Sidérale ?

Les Anciens, qui étaient aussi des prêtres/astronomes, se sont toujours basés sur la réalité de ce qu’ils voyaient. En observant le ciel (astronomique !) et le parcours des planètes (du grec ancien « astre errant ») ils ont défini les bases de l’astrologie.
Ils ont également divisé le ciel astrologique en 12 secteurs égaux de 30°. Ce qui en fait divise le parcours apparent du Soleil traversant 12 constellations astronomiques. Cette « autoroute » solaire s’appelle l’écliptique, on y trouve également le parcours des planètes.
Il est à noter que les véritables constellations astronomiques ne correspondent pas aux constellations astrologiques. Elles ont été définies en 1930 par l’Union astronomique internationale et rectifiées en 2000. Ils ont inclue dans le zodiaque astronomique une treizième constellations celle d’Ophiuchus (ou le Serpentaire) qui empiète de quelques degrés sur l’écliptique entre la constellation du Scorpion et celle du Sagittaire.
A noter (Wikipédia) :
« Sur le Zodiaque de Denderah, Ophiuchus alias Asclépios est représenté par Râ sur une barque. Râ était aussi le Patron des Médecins comme l’illustre Imhotep, le père de la Médecine bien avant Hippocrate. La version égyptienne de notre ciel n’allonge pas les jambes de Râ jusqu’à l’écliptique. De fait, si on retire les jambes d’Ophiuchus ou qu’on les raccourcit, cette constellation ne touchera plus l’écliptique. La treizième Constellation est donc une notion subjective et principalement héritée des représentations tardives du ciel exécutées par les astronomes . »
Nous conservons donc le système des Anciens en 12 constellations de 30°, qui permettent en fait de pouvoir se repérer sur la voûte céleste.
Les Anciens connaissaient la Précession des Équinoxes et non les Grecs qui l’on redécouvert part l’astronome grec Hipparque (environ 150 ans avant JC.). Ce qui a été ignoré par Ptolémée (366-283 avant JC) qui a donc modifié et adapté l’astrologie sidérale à la croyance grecque. Il a fait ainsi partir le début du Zodiaque le 21 mars, le Point Vernal mais avec la Précession des Équinoxes ce point ce déplace peu à peu.
C’est devenu à la longue une astrologie des saisons d’où Tropical. Et comme les saisons sont inversées dans l’autre hémisphère terrestre cela pose problèmes. Sans compter la domification (les Maisons Astrologiques) qui posent aussi problème pour leur établissement et qui (en fonction de certains calcul des Maisons) est impossible dans les pôles…
Ce phénomène de décalage (Précession des Équinoxes) de 1° tous les 72 ans est du au fait que la Terre n’est pas droite sur son axe. Elle est comme une toupie déséquilibrée. Elle tourne sur elle même non pas sur un axe mais sur une ellipse. Ce qui fait que le nord astronomique change progressivement. Dans quelque siècles ce ne sera plus l’étoile polaire qui indiquera le nord mais l’étoile Vega.
De nos jours ce décalage est d’environ 25° (l’Ayanamsa) ce qui fait que la plupart des gens ne sont pas nés sous le signe qu’ils pensent, d’où les moqueries des astronomes à l’égard des astrologues…. Seuls ceux qui sont nés dans les 5 derniers degrés du signe conservent le même signe (30°-25°=5°) pour la plupart des autres ils sont nés sous le signe précédant (voir le tableau des dates des signes zodiacaux sidéraux/astronomiques sur la présentation précédente).
Le thème astrologique représente la photographie du lieu et du moment de de la naissance, avec le Tropical c’est d’année en année de plus en plus erroné.
Je suis nés le 5 mars est « normalement » je suis Poissons (Astrologie Tropicale) or c’est complètement faux au moment de ma naissance le soleil était en réalité dans le Verseau !
J’ai donc les vibrations du signe du Verseau et non ceux des Poissons.
La seconde erreur, suite à toute ces modifications grecques, est que le signe solaire ne vas pas représenter ma personnalité (qui est la Lune) mais « la mission » de mon Âme/Conscience, la qualité quelle cherche a intégrer en conscience (grâce à la dualité de la Matière permettant ainsi l’expérience donc la possibilité de l’intégrer en conscience).

Le Thème « L’Unité En Soi » décode la partie de nous qui est en évolution sur un plan qui dépasse largement nos préoccupations matérielles ou affectives.
Elle lève le voile et donne un sens sur les raisons de notre incarnation et les souffrances que nous traversons. Rien n’est dû au hasard. Que ce soit les parents, la famille, le conjoint, les enfants, le social, la santé, tout absolument tout à un sens, une raison d’être, il n’y a pas de hasard bien au contraire.
Nous avons le choix à chaque instant de notre vie. Et à chacun de ces instants nous créons la réalité de l’instant suivant. Le passé; nous ne pouvons pas le changer, le futur; rien ne prouve que nous serons encore là, notre seul pouvoir c’est ici et maintenant, ce qui va déterminer notre futur possible…
Pour décoder ce potentiel qui est le nôtre, la méthode Unité en Soi s’appuie sur l’astrologie sidérale et non pas sur des énergies symboliques et aléatoires car changeantes en permanence.
Surtout ne me croyez pas sur parole, faites en vous même l’expérience et choisissez….

(Texte de Bernard PAOLINO)

  • astrologie sidérale_003
  • astrologie sidérale_004
  • astrologie sidérale_005
  • astrologie sidérale_006
  • Balance

Les commentaires sont clos.